APDEN PARIS APDEN Défense de la profession ici et ailleurs...

Avril 2017

Professeur documentaliste : nouvelle circulaire de missions du 28 mars 2017

L'APDEN-Paris ne peut que saluer la parution d'une nouvelle circulaire « de missions des professeurs documentalistes » circulaire n° 2017-051 du 28 mars 2017 parue au BOEN du 30 mars 2017
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel


Une nouvelle circulaire attendue par la profession depuis plus de trente ans, certes elle n'est pas parfaite mais au moins elle est en cohérence avec les derniers textes publiés. Un ensemble de textes qui les a enfin reconnus comme des enseignants, ce qu'ils n'étaient pas dans le décret du 25 mai 1950 antérieur à leur existence, texte jamais révisé malgré la création du CAPES en 1989.

A relire 
la loi du 8 juillet 2013 d'orientation et de programmation pour la refondation de l'Ecole de la République https://www.legifrance.gouv.fr

Pour la formation : l'arrêté du 1-7-2013 - J.O. du 18-7-2013 Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation http://www.education.gouv.fr

Les décrets des ORS circulaire n° 2015-057 du 29-4-2015 Missions et obligations réglementaires de service des enseignants des établissements publics d'enseignement du second degré http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel

L 'essentiel est présent dont la priorité de la mission d'enseignement, nous pensons que l'IGEN EVS sera obligée de tenir compte des acquis du texte dans ses instructions et sur le terrain auprès des équipes de direction et des équipes enseignantes. Nous comptons sur nos adhérents et sur l'ensemble des professeurs documentalistes mais aussi sur l'ensemble des professeurs pour favoriser la mise en œuvre de nos missions et permettre aux élèves de s'approprier une culture informationnelle. « Les objectifs de la culture informationnelle pour l'élève sont multiples : construire des savoirs permettant la compréhension des phénomènes informationnels, favoriser la critique éclairée des enjeux et des mécanismes des industries de l'information et de la communication, ainsi que la distanciation à observer devant la course sans fin à l'innovation technologique et à la documentarisation de l'homme via l'exploitation de ses traces numériques. Il s'agira enfin de développer des attitudes éthiques et responsables lorsqu'il est fait usage de l'information. » MANIFESTE 2012

Enseignement de l'information-documentation et ouverture à la culture informationnelle http://apden.org/MANIFESTE

A lire
Une analyse critique du texte est proposée sur le site de l'APDEN http://www.apden.org/Nouvelle-circulaire-de-mission

Décembre 2016

Refonte de la circulaire, des perspectives à porter haut et fort

A « l'heure du tout numérique », il serait temps d'explorer l'Internet sur les trois axes portés par le projet de refonte de la circulaire de mission des professeurs documentalistes afin d'identifier les lieux de diffusion et de discussion et les acteurs, d'en comprendre les enjeux : quelles sont les différentes formes de médiations documentaires et identitaires exercées par les membres de la communauté professionnelle et les relais médiateurs institutionnels. Bref en dresser une représentation sous forme de cartographie régulièrement actualisée, afin de ne pas repartir dans les discussions d'un passé fort lointain que les moins de trente ans ne vont bientôt plus connaître.

Partir du texte le plus récent : l'arrêté du 1-7-2013 - J.O. du 18-7-2013 MEN - DGESCO A3-3
Un texte que les jeunes collègues connaissent, qui a servi de base à leur formation et qui irrigue très certainement la formation continue

Le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation

Voire même sa version limitée aux compétences spécifiques aux professeurs documentalistes

« Les professeurs documentalistes exercent leur activité dans l'établissement scolaire au sein d'une équipe pédagogique et éducative dont ils sont membres à part entière. Ils ont la responsabilité du centre de documentation et d'information, lieu de formation, de lecture, de culture et d'accès à l'information. Ils contribuent à la formation de tous les élèves en matière d'éducation aux médias et à l'information.

Outre les compétences qu'ils partagent avec l'ensemble des professeurs, telles qu'elles sont énoncées ci-dessus, ils maîtrisent les compétences spécifiques ci-après.

1) Enseignants et maîtres d'œuvre de l'acquisition par tous les élèves d'une culture de l'information et des médias
2) Maîtres d'œuvre de l'organisation des ressources pédagogiques de l'établissement et de leur mise à disposition.
3) Acteurs de l'ouverture de l'établissement sur son environnement éducatif, culturel et professionnel. »

http://www.education.gouv.fr/

Mission des professeurs documentalistes, pour une circulaire construite par la profession
http://www.apden.org/Mission-des-professeurs

Le site DocpourDocs
Mise à jour de la circulaire de missions : où en est on ? http://www.docpourdocs.fr/

Octobre - novembre 2016

Nouvelle ouverture de discussions sur les missions des professeurs documentalistes.

Le Cabinet de la Ministre, a convié les organisations syndicales à deux réunions de réflexion sur une nouvelle circulaire de mission des professeurs documentalistes, les 5 juillet et 28 septembre 2016. Contrairement à 2011, l'APDEN n'est pas à la table de la concertation.

Des délais toujours très courts pour répondre à la question : quelle(s) mission(s) pour le professeur documentaliste ?

APDEN analyse la première version du document de travail :

www.apden.org/Refonte-de-la-circulaire

Le site Doc pour docs propose des liens pour suivre le débat  (extraits de comptes rendus) :

www.docpourdocs.fr

Professeurs documentalistes, (qu')enseignons-nous ?

L'APDEN-Paris vous propose, pour ceux qui l'ont manqué le courriel du 4 Novembre 2016 10:06 de Pascal Duplessis sur la liste E-Doc ( enseignants-documentalistes-request@groupes.renater.fr )

« Bonjour à tous,

à lire tous nos messages sur le rôle pédagogique du prof doc, j'ai le
sentiment qu'encore et toujours, c'est le flou autour de la matière à
enseigner qui pose problème. Si l'identité enseignante fait aujourd'hui
consensus pour la plupart d'entre nous, les objets d'enseignement (et
d'apprentissage !) et l'appellation même de la matière ne sont quasiment
jamais discutés ni éclaircis. IRD ? EMI ? Culture de l'information ?
Culture numérique ? Maîtrise de l'information ? Information-Documentation ?

Pour être visibles et comptés, il faut déjà être lisibles, faire valoir
sa place et l'assumer. Et ce, à l'heure de la réforme du collège, où
s'institutionnalise notre programme (EMI) tandis que s'organise le
transfert de notre mandat pédagogique.
Les travaux actuels portant sur le projet de circulaire de mission, tout
comme en 2010-2011, achoppent à n'en pas douter au moins sur les deux
points suivants :

. la question de la mission intégrative du prof doc : est-ce
l'enseignement ou la politique documentaire ? Autrement dit, la gestion
des ressources (pol doc) est-elle au service de la pédagogie (ce que dit
la circulaire de 1986) ou bien la "formation des usagers" est-elle
soumise à la politique documentaire de l'établissement (ce que
présentent au moins 4 projets de circulaire de 2001 à aujourd'hui ) ?

. la question du mandat pédagogique du prof doc : est-il enseignant
(peut-il "assurer" des séances, seul ou en interdisciplinarité,
disposant de contenus à enseigner ?) ou est-il un auxiliaire pédagogique
des "vrais professeurs" (doit-il se limiter à "contribuer" à la
formation de contenus transversaux dont la responsabilité incombe aux
collègues de discipline) ? La stratégie de transfert de notre expertise
pédagogique vers les disciplines, dernièrement demandée aux IAN par la
DNE, incite à prendre au sérieux cette dernière proposition.

Une bonne partie de la réponse réside dans la question de la légitimité
des savoirs à enseigner. On ne peut plus dire, à présent, qu'aucun
programme ou référentiel n'existe puisque les contenus
info-documentaires apparaissent bien dans les programmes disciplinaires
et dans le référentiel EMI, voire dans le caduc B2i. Mais qui est le
plus "apte" à les enseigner ? Qui est détenteur d'un Certificat d'
"aptitude" à le faire ?

Pour réfléchir sur la réalité de l'enseignement de
l'information-documentation (et sur son existence) ainsi que sur
l'articulation entre celle-ci et l'EMI, je vous propose la lecture de
deux textes de communications données sur ce thème l'an dernier,
disponibles sur le site des Trois couronnes :

1. "L'Information-Documentation au risque de l'EMI". /Les Trois
couronnes/, mars 2016 .
lestroiscouronnes.esmeree.fr/didactique-information/l-information-documentation

2. Et pourtant, ils enseignent... Le « curriculum réalisé » de
l'information-documentation. 10ème congrès de l'APDEN "Enseigner -
apprendre l'information-documentation ! », 9-10- 11 octobre 2015 ,
Limoges. /Les Trois couronnes/, nov. 2016.
lestroiscouronnes.esmeree.fr/didactique-information

Pascal Duplessis »

Septembre 2016

Lettre-enquête Juin 2016
A l'heure ou les conseils d'administration des EPLE vont finaliser la répartition des heures et des projets pour la rentrée 2016-2017 ; l'association parisienne des professeurs documentalistes de l'éducation nationale est consciente que les temps d'intervention pédagogique du professeur documentaliste en collège surtout (An 1 de la mise en œuvre de la réforme), mais pas que, peuvent être remis en question.
L'APDEN-Paris souhaiterait faire le point au regard des décisions prises en Conseil d'Administration, afin de mesurer quelles sont les conséquences de la réforme du collège sur vos conditions d'enseignement et plus largement votre activité professionnelle.
Au niveau des lycées, nous souhaiterions utiliser la même grille pour recueillir votre opinion sur les changements sur vos conditions d'enseignement... suite en téléchargement

Télécharger la Lettre-enquête au format Word 2003 / Word 2007 / Le Blason

CTES DU CONGRES : TEXTE DES INTERVENTIONS, SUPPORTS ET VIDEOS

Mai 2016

Halte aux idées reçues !

Non, la FADBEN ne demande pas des « cours de documentation » pour 18h par semaine : nous souhaitons que les professeurs documentalistes prennent en charge un enseignement à l'information et aux médias à travers la mise en place d'un curriculum, c'est-à-dire d'une progression sous forme de modules incluant les enseignants de discipline et répartissant clairement les rôles de chacun dans la formation des élèves.

Oui, la FADBEN défend la légitimité pédagogique des professeurs documentalistes, leur statut et leur mission d'enseignant, sans vouloir limiter leur liberté d'action. Elle œuvre afin que soit reconnu et formalisé l'enseignement de tous les élèves à l'information-documentation : l'enjeu est donc de s'assurer que cette formation concerne tous les élèves et ne soit plus parcellaire ni dépendante des contextes locaux...Oui, la FADBEN met l'accent sur l'enseignement de l'information documentation : cela ne signifie pas que les autres aspects de notre métier sont oubliés : ouverture culturelle, lecture, gestion du CDI, implication dans des projets ou dispositifs variés, font évidemment partie de notre quotidien (et constituent en eux-mêmes des actes d'enseignement…). Insister sur notre fonction d'enseignant, c'est aussi lutter contre tout ce que l'on nous demande de faire et qui n'est pas notre métier, les "fonctions vicariantes", un grand nombre "d'éducation à" ou bien la gestion des manuels scolaires, la gestion des manuels numériques, entre autres…

Et pourtant ils enseignent...différemment ! C'est sans doute ce qui gène, la mécanique bien huilée dans une architecture figée : la classe, les disciplines. lestroiscouronnes.esmeree.fr

LES PROFESSEURS DOCUMENTALISTES ET LES HEURES D'ENSEIGNEMENT

Enquête A.P.D.E.N.(ex FADBEN) www.fadben.asso.fr

Professeur documentaliste un acteur incontournable
Votre liberté pédagogique, exprimez là !
Monter des projets : commencer à mobiliser les collègues, les chefs d'établissement

Inscrire l'information documentation et l'EMI dans les horaires des élèves.

L'EMI un enseignement porté par la loi, mais qui n'est pas inscrit dans les grilles horaires.

Définir un cadre horaire national

Dans le cadre classique de la classe, la contrainte de l'emploi du temps mobilise encore les professeurs documentalistes avec une négociation toujours d'actualité

 : tenter de pénétrer l'emploi du temps !

Une entrée sur laquelle vous pouvez vous appuyer : en juillet 2013, sous la forme d'un référentiel de compétences professionnelles. Ce texte, qui cadre la formation des enseignants, précise que « les professeurs documentalistes [sont] enseignants et maîtres d'œuvre de l'acquisition par tous les élèves d'une culture de l'information et des médias », et qu'ils doivent en ce sens « maîtriser les connaissances et les compétences propres à l'éducation aux médias et à l'information ». Cet arrêté signé par le précédent directeur général de l'enseignement scolaire (DGESCO), Jean-Paul Delahaye, semble oublié par nos interlocuteurs institutionnels.

Monter des projets : commencer à sensibiliser les élèves

La culture informationnelle (des cultures de l'information) s'inscrit dans un héritage documentaire, une lignée à laquelle il s'agit de prendre part.

Une communication tout azimut.

Depuis 2005, les professeurs documentalistes agissent et le font savoir sur Internet : blog, site perso, site collaboratifs, partage sur le Wikinotions apden.org/wikinotions/

… La construction d'un savoir informationnel et le traitement de l'information offrent de nombreux exemples d'objets d'étude pris en charge majoritairement, dans l'enseignement du second degré, par les professeurs documentalistes.

Au regard des séquences d'apprentissage proposées par les professeurs documentalistes, le « curriculum réalisé » offre des thèmes permettant d'organiser l'enseignement de l'information documentation et d'envisager des progressions.

Dernier exemple analysé sur le site « les trois couronnes » : les médias de masse. Ils figurent parmi les objets informationnels les plus didactisés par les professeurs documentalistes.

Média de masse : domaine d'enseignement de l'information-documentation lestroiscouronnes.esmeree.fr

Avril 2016

De nombreuses initiatives et actions académiques, départementales, de bassin émergent et se développent portées par des collègues qui se mobilisent et s'organisent à l'échelon local devant les difficultés « à exister » comme enseignant.

Dans la mise en œuvre de la réforme du collège, mais aussi dans le travail poursuivi en lycée, les obstacles sont en effet nombreux. En l'état actuel des textes, rien ne permet de légitimer de droit les apprentissages assurés par les professeurs documentalistes auprès des élèves : ni les programmes, ni la mise en place d'heures d'enseignement. Dans ce contexte, beaucoup de professeurs documentalistes ne parviennent pas à trouver le moyen d'exercer leur mission enseignante.

APDEN-Paris

Une demande de rendez-vous a été faite au près de Madame Vassiliki Driancourt IA-IPR « Établissements et vie scolaire ».

Le collectif «  où est le prof doc ? » dans la réforme du collège

L'absence remarquée du professeur documentaliste dans les projets des futurs programmes du collège a entrainé la création d'un collectif de professeurs documentalistes, et la création d'une pétition en ligne :
Pétition Professeur Documentaliste : vous avez dit Professeur ?
petitionpublique.fr

APDEN-Caen : « FAQ réforme du collège », l'analyse de l'AEDAC

Les questions concernant l'application concrète de la réforme du collège sont nombreuses. Les chefs d'établissement de l'académie font donc remonter des problématiques auxquelles ils espèrent trouver une solution afin de préparer au mieux la prochaine rentrée...
Un projet de clarification centré sur les ORS
actions/reforme-college-actions-aedac

Lettre au Recteur de l'académie d'Orléans-Tours

En octobre 2015, dans le département du Cher, lors de notre première journée, notre IPR nous a esquissé un tableau consternant de notre mission pédagogique
•  L'aberration d'une formation de base systématique et progressive en info-documentation des élèves ;
•  Ce n'est pas le rôle des professeur documentaliste d'être à l'initiative de projets ou de progressions en info-documentation ;
mais au contraire d'être au service des disciplines (EPI, etc.), nécessité pour pouvoir travailler de bien s'entendre avec les collègues et le chef d'établissement, etc… Le ciel nous est tombé sur la tête ! Nous nous sommes crus revenir 25 ans en arrière comme si nous n'avions rien construit, rien instauré, rien installé, depuis la création du CAPES de documentation !
Lire la suite : lestroiscouronnes.esmeree.fr

APDEN-Pays de Loire
Semaine de la presse et des médias : les raisons d'un boycott

Les professeurs documentalistes constatent et déplorent ainsi que, lors de la signature de la convention sur l'éducation aux médias et à l'information entre le ministère de l'Education nationale, celui de la Culture et de la Communication et Canopé, en décembre dernier, aucune mention n'a été faite des professeurs documentalistes. Titulaires du CAPES de documentation, ils assument pourtant la charge de cet enseignement, de par leur expertise en information-documentation, et l'ont développé alors que le thème de l'éducation aux médias n'était pas autant mis en avant qu'aujourd'hui.
Par ailleurs, la communication faite par le CLEMI autour de l'édition 2016 de la Semaine de la presse et des médias n'a, de nouveau, pas souligné le rôle essentiel des professeurs documentalistes pourtant engagés depuis des années dans ce dispositif. Ce dernier est un temps fort, puisqu'il suscite une certain audience auprès des équipes, mais il est loin de représenter le seul temps consacré à cette formation par les professeurs documentalistes
Lire la suite : adben-paysdelaloire.fr

Mars 2016

De nombreuses initiatives et actions académiques, départementales, de bassin… émergent et se développent, portées par des collègues qui se mobilisent et s'organisent à l'échelon local.

Lettre au Recteur de l'académie d'Orléans-Tours

En octobre 2015, dans le département du Cher, lors de notre première journée, notre IPR nous a esquissé un tableau consternant de notre mission pédagogique : aberration d'une formation de base systématique et progressive en info-doc, pas notre rôle d'être à l'initiative de projets ou de progressions en info-doc, mais au contraire d'être au service des disciplines (EPI...), nécessité pour pouvoir travailler de bien s'entendre avec les collègues et le chef d'établissement… Le ciel nous est tombé sur la tête ! Nous nous sommes crus revenir 25 ans en arrière comme si nous n'avions rien construit, rien instauré, rien installé, depuis la création du CAPES de documentation ! Lire la suite : lestroiscouronnes.esmeree

Semaine de la presse et des médias : les raisons d'un boycott

Les professeurs documentalistes constatent et déplorent ainsi que, lors de la signature de la convention sur l'éducation aux médias et à l'information entre le ministère de l'Education nationale, celui de la Culture et de la Communication et Canopé, en décembre dernier, aucune mention n'a été faite des professeurs documentalistes. Titulaires du CAPES de documentation, ils assument pourtant la charge de cet enseignement, de par leur expertise en information-documentation, et l'ont développé alors que le thème de l'éducation aux médias n'était pas autant mis en avant qu'aujourd'hui. Par ailleurs, la communication faite par le CLEMI autour de l'édition 2016 de la Semaine de la presse et des médias n'a, de nouveau, pas souligné le rôle essentiel des professeurs documentalistes pourtant engagés depuis des années dans ce dispositif. Ce dernier est un temps fort, puisqu'il suscite une certain audience auprès des équipes, mais il est loin de représenter le seul temps consacré à cette formation par les professeurs documentalistes. Lire la suite : adben-paysdelaloire

« FAQ réforme du collège » : analyse de l'AEDAC

Les questions concernant l'application concrète de la réforme du collège sont nombreuses. Les chefs d'établissement de l'académie font donc remonter des problématiques auxquelles ils espèrent trouver une solution afin de préparer au mieux la prochaine rentrée...
Un projet de clarification centré sur les ORS apdencaen

APDEN PARIS APDEN